En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.

Logo_uni.png

Blog - Thèmes évènementiels

Nombre de membres 1 membre
Connectés : ( personne )
Snif !!!
   


Thèmes évènementiels

4 étoiles "Alpha" s'invitent en Hélio - 1  -  par Isabelle

Je ne résiste pas à l'envie de partager le thème héliocentrique du 6 avril 2017.

06_avril_2017.png

Dans un premier temps voyons la conjonction Saturne avec l'étoile Rasalhague : alpha du Serpentaire.

Le Serpentaire, cette 13ème constellation, qui est venue s'insérer entre les constellations du scorpion et du sagittaire, faisant de la constellation du scorpion la plus petite (en nombre de degrés de longitude) présente sur l'écliptique. 

Contellation_serpentaire.png

Ainsi 13 constellations et non plus 12 sont présentent sur l'écliptique. Je ne parle pas du zodiaque sidéral (des constellations) qui est un zodiaque moyen (chaque constellation = 30°), mais des données réelles :

Constellation_serpentaire_eecliptique.png

Image du logiciel gratuit Stellarium

Cette constellation vient empiéter sur l'emplacement de la constellation du scorpion, la réduisant de nouveau, comme il y 2000 ans par la nomination de la Balance, en lieu et place des pinces du scorpion.

La figure représente le médecin Asclepios tenant un serpent dans ses mains.

Dans la mythologie grecque, Asclépios (en grec ancien Ἀσκληπιός/Asklêpiós, en latin Aesculapius) est dans l'épopée homérique un héros thessalien puis, à l'époque classique, le dieu de la médecine - Fils d'Apollon, il meurt foudroyé par Zeus pour avoir ressuscité les morts, avant d'être placé dans le ciel sous la forme de la constellation du Serpentaire. Ce qui n'est pas sans rappeler les actes de Jésus.

Les 12 constellations peuvent renvoyer aux 12 apôtres + 1 le christ, qui de nos jours devient le symbole des Êtres Humains à venir de l’ère du verseau : 

C'est l'aboutissement du parcours initiatique symboliser par les 12 travaux d'Hercule en relation avec les 12 signes du zodiaque pour accéder au + 1, l'avènement de l'Homme nouveau - Ce faisant par une mutation intérieure, une mort intérieure (13 est en relation avec l’arcane XIII – la mort – du Tarot de Marseille.)

Cette 13ème constellation devient donc l'aboutissement de toute l'ère de 2000 ans du christianisme : l'aboutissement, dans le sens où la conscience de l'Homme a la possibilité d'accéder au niveau Christique, qui est à mes yeux le symbole de notre conscience la plus élevée, (symbolisée par le soleil central du thème hélio).

Au niveau astrologique la notion de mort ramène au signe du scorpion. Si Asclepios ressuscite les morts, la place du scorpion devient naturellement secondaire.

zodiac_astronomique.jpg

Dessin Richard Doyle - données année 2013.

Saturne dans le ciel hélio est au même degré que Rasalhague au 263ème. Cette conjonction ne se fait qu'une seule fois en Héliocentrique et tous les 29,5 ans.

Voici le symbole Sabian du degré actuel :

  • " Un groupe d'immigrants se plie aux formalités d'entrée dans un nouveau pays. 
  • Dominante: Accepter en conscience une orientation nouvelle en étant prêt à saisir les ouvertures qu'elle offre - Période de transition."

Saturne représente nos limites. Cette conjonction nous met donc face à nos limites - l'actualité mondiale parle d'elle-même.

Le défi que lance ce degré est l'acceptation EN CONSCIENCE, d'une nouvelle orientation. C'est une étape de transition, à l'image de cette 13ème constellation. Il s'agit donc d'une prise de conscience collective, mais sur les bases d'une acceptation individuelle - Le collectif étant la somme d'individu - 

Allons-nous nous resserrer nos frontières, par un besoin sécuritaire, par peur de l'étranger ou bien les ouvrir par conscience que le monde change et saisir les opportunités offertes ?

Allons-nous nous replier intérieurement dans notre connu passablement sécurisant, nos convictions nous rassurant passagèrement ? Ignorant que nous-mêmes sommes des étrangers pour le reste de la planète ? Ignorant qu'un monde nouveau ne demande qu'à naitre ? Ou bien sommes-nous prêts à nous ouvrir en conscience à d'autres paradigmes, avec toute l'insécurité que cela génère ?

Tel est à mon sens le défi que lance à l'Humanité entière cette conjonction Saturne Rasalhague, Alpha Serpentaire.

A suivre....


 

Lire la suite Lire la suite

Je ne résiste pas à l'envie de partager le thème héliocentrique du 6 avril 2017.

06_avril_2017.png

Dans un premier temps voyons la conjonction Saturne avec l'étoile Rasalhague : alpha du Serpentaire.

Le Serpentaire, cette 13ème constellation, qui est venue s'insérer entre les constellations du scorpion et du sagittaire, faisant de la constellation du scorpion la plus petite (en nombre de degrés de longitude) présente sur l'écliptique. 

Contellation_serpentaire.png

Ainsi 13 constellations et non plus 12 sont présentent sur l'écliptique. Je ne parle pas du zodiaque sidéral (des constellations) qui est un zodiaque moyen (chaque constellation = 30°), mais des données réelles :

Constellation_serpentaire_eecliptique.png

Image du logiciel gratuit Stellarium

Cette constellation vient empiéter sur l'emplacement de la constellation du scorpion, la réduisant de nouveau, comme il y 2000 ans par la nomination de la Balance, en lieu et place des pinces du scorpion.

La figure représente le médecin Asclepios tenant un serpent dans ses mains.

Dans la mythologie grecque, Asclépios (en grec ancien Ἀσκληπιός/Asklêpiós, en latin Aesculapius) est dans l'épopée homérique un héros thessalien puis, à l'époque classique, le dieu de la médecine - Fils d'Apollon, il meurt foudroyé par Zeus pour avoir ressuscité les morts, avant d'être placé dans le ciel sous la forme de la constellation du Serpentaire. Ce qui n'est pas sans rappeler les actes de Jésus.

Les 12 constellations peuvent renvoyer aux 12 apôtres + 1 le christ, qui de nos jours devient le symbole des Êtres Humains à venir de l’ère du verseau : 

C'est l'aboutissement du parcours initiatique symboliser par les 12 travaux d'Hercule en relation avec les 12 signes du zodiaque pour accéder au + 1, l'avènement de l'Homme nouveau - Ce faisant par une mutation intérieure, une mort intérieure (13 est en relation avec l’arcane XIII – la mort – du Tarot de Marseille.)

Cette 13ème constellation devient donc l'aboutissement de toute l'ère de 2000 ans du christianisme : l'aboutissement, dans le sens où la conscience de l'Homme a la possibilité d'accéder au niveau Christique, qui est à mes yeux le symbole de notre conscience la plus élevée, (symbolisée par le soleil central du thème hélio).

Au niveau astrologique la notion de mort ramène au signe du scorpion. Si Asclepios ressuscite les morts, la place du scorpion devient naturellement secondaire.

zodiac_astronomique.jpg

Dessin Richard Doyle - données année 2013.

Saturne dans le ciel hélio est au même degré que Rasalhague au 263ème. Cette conjonction ne se fait qu'une seule fois en Héliocentrique et tous les 29,5 ans.

Voici le symbole Sabian du degré actuel :

  • " Un groupe d'immigrants se plie aux formalités d'entrée dans un nouveau pays. 
  • Dominante: Accepter en conscience une orientation nouvelle en étant prêt à saisir les ouvertures qu'elle offre - Période de transition."

Saturne représente nos limites. Cette conjonction nous met donc face à nos limites - l'actualité mondiale parle d'elle-même.

Le défi que lance ce degré est l'acceptation EN CONSCIENCE, d'une nouvelle orientation. C'est une étape de transition, à l'image de cette 13ème constellation. Il s'agit donc d'une prise de conscience collective, mais sur les bases d'une acceptation individuelle - Le collectif étant la somme d'individu - 

Allons-nous nous resserrer nos frontières, par un besoin sécuritaire, par peur de l'étranger ou bien les ouvrir par conscience que le monde change et saisir les opportunités offertes ?

Allons-nous nous replier intérieurement dans notre connu passablement sécurisant, nos convictions nous rassurant passagèrement ? Ignorant que nous-mêmes sommes des étrangers pour le reste de la planète ? Ignorant qu'un monde nouveau ne demande qu'à naitre ? Ou bien sommes-nous prêts à nous ouvrir en conscience à d'autres paradigmes, avec toute l'insécurité que cela génère ?

Tel est à mon sens le défi que lance à l'Humanité entière cette conjonction Saturne Rasalhague, Alpha Serpentaire.

A suivre....


 

Fermer Fermer

Publié le 06/04/2017 17:08   | Tous les billets | Prévisualiser...   Imprimer...   | Haut


Commentaires

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Rubriques
Derniers billets
Derniers commentaires
Calendrier du blog
10-2018 Novembre 2018
L M M J V S D
      01 02 03 04
05 06 07 08 09 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30    

 17480 visiteurs

 7 visiteurs en ligne