Logo_uni.png

Blog - Astrologie Héliocentrique

   


Astrologie Héliocentrique

L'astrologie héliocentrique  -  par Isabelle

Comme précisé dans ma présentation "Qui suis-je", en 1994, au sein du cursus de formation à l’astrologie humaniste, je reçus les bases d’interprétation d’un thème astrologique héliocentrique. Ce thème met l’accent sur la part de l’Être humain vivant sur le Soleil, c'est-à-dire sa conscience supérieure, nommée « Soi » par C.G. Jung. Depuis je n’ai cessé d’explorer et d’étudier le sujet. 

Cette étude déboucha dans les années 2010, sur une nouvelle compréhension de lecture de l'astrologie karmique. Je ne réduis pas non plus l'astrologie héliocentrique à la seule lecture du karma, j'affirme seulement qu'elle en est un élément de lecture et pas des moindres.

Comme promis, je publie ici, sur ce blog, quelques articles sur le sujet, au risque de choquer quelques confrères ou consoeurs car le point de vue héliocentrique est totalement différent du point de vue géocentrique (au 1er comme au 2nd degré...). Le but n'étant pas de convaincre qui que ce soit, mais de livrer ma synthèse de travail ainsi que ma compréhension sur ce si délicat sujet, afin d'amener ma pierre à l'édifice commun, c'est à dire ma perception particulière du sujet, selon mon point de vue.

Je me rendrai toujours disponible à tous les échanges constructifs. Quant aux propos diffamatoires ils n'ont tout simplement pas leur place.

Exemple_Theeme_heelio.png

Exemple de Thème héliocentrique - Logiciel Zet 9 pro.

Qu'est-ce-que l'astrologie héliocentrique ?

Si l'on considère le soleil central du thème héliocentrique comme le Moi supérieur, la conscience la plus élevée nommée Soi par C.G. Jung, on s'aperçoit vite que la lecture du thème est avant tout la lecture du voyage intérieur de l'Être humain, donc sa partie ésotérique ; contrairement à l’astrologie géocentrique qui va s’occuper plus particulièrement de son décor terrestre, sa partie exotérique, (famille, travail, relation, vocation…), même si, dans le cadre de l'astrologie humaniste, on considère le thème géocentrique comme un moyen d'individuation, c'est à dire d'accéder au Soi.

C'est donc tout naturellement que je me suis tournée vers différentes traditions (judéo-chrétiennes - l'anthroposophie - l'Alchimie) afin de mieux comprendre ce thème.

Le thème héliocentrique représente en quelque sorte les coulisses de l’incarnation, ses causes.

.

Sur le plan astronomique l'astrologie héliocentrique, est un système de visualisation des planètes vu du soleil et non de la Terre (géocentrique) comme traditionnellement utilisé par les astrologues.

Le soleil est donc le centre du thème, la référence. Il est ce rayonnement central émetteur.

.

Sur le plan corporel, la partie physique correspondante au soleil est le cœur. Celui-ci, sur le plan symbolique, est également un centre rayonnant ; centre rayonnant de l’Amour, cette énergie maintenant la cohérence de la vie au niveau de l'Univers.

.

Et sur le plan énergétique, comme le propose Richard Doyle se calant sur la vision de Barbara Ann Brennan, le Soleil correspond au Hara, ce centre rayonnant situé 2 doigts sous le nombril, centre divin de l'être.

.

Robert Gouiran, ajoute au titre de son livre sur l’astrologie héliocentrique, le secret du cœur. Henri de Boulainvilliers au XVIIIe siècle écrit

« La position héliocentrique indique ce qu’il y a de plus secret dans le cœur de l’homme. »[1]

.

Ainsi l’astrologie héliocentrique vient en quelque sorte s’immiscer au cœur et dans le cœur de l’Homme, découvrant son âme, ainsi que l'essence particule-liée au tout, particularité divine présente en l’Homme, venue faire une expérience de la matière, mais expérience avant tout d’Amour.

.

Propos corroborés par R. Steiner quand il affirme que la Terre est le cosmos de l’Amour.

« Notre évolution a pour but de réunir les hommes par l’amour. Lorsqu’un jour la Terre se dissoudra, après qu’aura retenti la septième Trompette, lorsqu’elle perdra sa substance physique et se transformera en un corps céleste, astral, l’amour, la force de l’amour, développée en toutes choses terrestres, imprégnera le genre humain tout entier. Car c’est cette force de l’amour que la Terre a pour mission d’insuffler à l’humanité (…) Et cet amour est acquis pour l’évolution terrestre dans la mesure où l’homme a appris à le développer. »[2]

.

C’est donc, en étant « branché » sur son cœur que l’Homme avance suivant son chemin particulier qu’il arpente en toute conscience ; conscience nommée à ce niveau Moi spirituel, ou Soi par C.-G.Jung ou encore Soi spirituel par R. Steiner. 

.

Ce chemin est par conséquent un chemin de cœur se dépliant dans la vie quotidienne grâce à la-magie des coïncidences (l’âme agit donc, est participante). Chemin des causes magnétiques attirant à lui les conséquences sous formes d’actes créatifs posés dans la matière.

 .

Mais suivre le chemin qui a du cœur c’est aussi dire oui à l’émission du centre « divin », émission devenant commandement individuel.

.

Les commandements divins sont donc des commandements-émissions intérieurs, des commandements-pulsations, véritables modulations de l’énergie appelée Amour, inscrits dans la chair et le sang et non des valeurs moralisantes inscrits sur du papier ou des tablettes d’argiles que l’Homme Doit apprendre par cœur, même à contre cœur parfois…

.

Se brancher sur le centre cœur consciemment donnera systématiquement la ou les directions les plus justes à prendre dans tous les domaines de la vie ; c’est également vivre dans l’Instant Présent, où les défis émergent, attestant de la nécessité perpétuelle de changement, d’évolution.

 .

Les différents plans de notre être des plus denses (physique, matériel) aux plus subtils (éthérique, astral, mental, spirituel) sont contagionnés par cette énergie intense d’Amour et l’intelligence devient l’intelligence du cœur, un trait d’union entre l’intellectualité rationalisant et la spiritualité, et ce afin que s’opère la fusion alchimique du grand œuvre imagée par la pierre philosophale ou l’accomplissement de l’Être intérieur en Soi spirituel, qui est l’étape ou le défi lancé à l’Homme actuel, dont Bouddha et Jésus Christ ont été les précurseurs, les prototypes si l'on veut.

.

Selon Rudolf Steiner, l’Homme a pour « mission » terrestre de descendre consciemment toujours plus en profondeur en Lui afin de devenir conscient de la moindre de ses cellules physiques. C’est une contagion de la totalité des différents corps de l’Homme, du plus spirituel au plus dense : son corps physique, par l’Amour mais en toute conscience.
.

.

.

[1] L’astrologie héliocentrique ou le secret du cœur, Robert Gouiran Cédra-Astralis 1990, p.13                 

 [2] L’Apocalypse de Jean, Rudolf Steiner, Editions Triades p.153 et 155         .

.


.

.


.

.

.

.

Lire la suite Lire la suite

Comme précisé dans ma présentation "Qui suis-je", en 1994, au sein du cursus de formation à l’astrologie humaniste, je reçus les bases d’interprétation d’un thème astrologique héliocentrique. Ce thème met l’accent sur la part de l’Être humain vivant sur le Soleil, c'est-à-dire sa conscience supérieure, nommée « Soi » par C.G. Jung. Depuis je n’ai cessé d’explorer et d’étudier le sujet. 

Cette étude déboucha dans les années 2010, sur une nouvelle compréhension de lecture de l'astrologie karmique. Je ne réduis pas non plus l'astrologie héliocentrique à la seule lecture du karma, j'affirme seulement qu'elle en est un élément de lecture et pas des moindres.

Comme promis, je publie ici, sur ce blog, quelques articles sur le sujet, au risque de choquer quelques confrères ou consoeurs car le point de vue héliocentrique est totalement différent du point de vue géocentrique (au 1er comme au 2nd degré...). Le but n'étant pas de convaincre qui que ce soit, mais de livrer ma synthèse de travail ainsi que ma compréhension sur ce si délicat sujet, afin d'amener ma pierre à l'édifice commun, c'est à dire ma perception particulière du sujet, selon mon point de vue.

Je me rendrai toujours disponible à tous les échanges constructifs. Quant aux propos diffamatoires ils n'ont tout simplement pas leur place.

Exemple_Theeme_heelio.png

Exemple de Thème héliocentrique - Logiciel Zet 9 pro.

Qu'est-ce-que l'astrologie héliocentrique ?

Si l'on considère le soleil central du thème héliocentrique comme le Moi supérieur, la conscience la plus élevée nommée Soi par C.G. Jung, on s'aperçoit vite que la lecture du thème est avant tout la lecture du voyage intérieur de l'Être humain, donc sa partie ésotérique ; contrairement à l’astrologie géocentrique qui va s’occuper plus particulièrement de son décor terrestre, sa partie exotérique, (famille, travail, relation, vocation…), même si, dans le cadre de l'astrologie humaniste, on considère le thème géocentrique comme un moyen d'individuation, c'est à dire d'accéder au Soi.

C'est donc tout naturellement que je me suis tournée vers différentes traditions (judéo-chrétiennes - l'anthroposophie - l'Alchimie) afin de mieux comprendre ce thème.

Le thème héliocentrique représente en quelque sorte les coulisses de l’incarnation, ses causes.

.

Sur le plan astronomique l'astrologie héliocentrique, est un système de visualisation des planètes vu du soleil et non de la Terre (géocentrique) comme traditionnellement utilisé par les astrologues.

Le soleil est donc le centre du thème, la référence. Il est ce rayonnement central émetteur.

.

Sur le plan corporel, la partie physique correspondante au soleil est le cœur. Celui-ci, sur le plan symbolique, est également un centre rayonnant ; centre rayonnant de l’Amour, cette énergie maintenant la cohérence de la vie au niveau de l'Univers.

.

Et sur le plan énergétique, comme le propose Richard Doyle se calant sur la vision de Barbara Ann Brennan, le Soleil correspond au Hara, ce centre rayonnant situé 2 doigts sous le nombril, centre divin de l'être.

.

Robert Gouiran, ajoute au titre de son livre sur l’astrologie héliocentrique, le secret du cœur. Henri de Boulainvilliers au XVIIIe siècle écrit

« La position héliocentrique indique ce qu’il y a de plus secret dans le cœur de l’homme. »[1]

.

Ainsi l’astrologie héliocentrique vient en quelque sorte s’immiscer au cœur et dans le cœur de l’Homme, découvrant son âme, ainsi que l'essence particule-liée au tout, particularité divine présente en l’Homme, venue faire une expérience de la matière, mais expérience avant tout d’Amour.

.

Propos corroborés par R. Steiner quand il affirme que la Terre est le cosmos de l’Amour.

« Notre évolution a pour but de réunir les hommes par l’amour. Lorsqu’un jour la Terre se dissoudra, après qu’aura retenti la septième Trompette, lorsqu’elle perdra sa substance physique et se transformera en un corps céleste, astral, l’amour, la force de l’amour, développée en toutes choses terrestres, imprégnera le genre humain tout entier. Car c’est cette force de l’amour que la Terre a pour mission d’insuffler à l’humanité (…) Et cet amour est acquis pour l’évolution terrestre dans la mesure où l’homme a appris à le développer. »[2]

.

C’est donc, en étant « branché » sur son cœur que l’Homme avance suivant son chemin particulier qu’il arpente en toute conscience ; conscience nommée à ce niveau Moi spirituel, ou Soi par C.-G.Jung ou encore Soi spirituel par R. Steiner. 

.

Ce chemin est par conséquent un chemin de cœur se dépliant dans la vie quotidienne grâce à la-magie des coïncidences (l’âme agit donc, est participante). Chemin des causes magnétiques attirant à lui les conséquences sous formes d’actes créatifs posés dans la matière.

 .

Mais suivre le chemin qui a du cœur c’est aussi dire oui à l’émission du centre « divin », émission devenant commandement individuel.

.

Les commandements divins sont donc des commandements-émissions intérieurs, des commandements-pulsations, véritables modulations de l’énergie appelée Amour, inscrits dans la chair et le sang et non des valeurs moralisantes inscrits sur du papier ou des tablettes d’argiles que l’Homme Doit apprendre par cœur, même à contre cœur parfois…

.

Se brancher sur le centre cœur consciemment donnera systématiquement la ou les directions les plus justes à prendre dans tous les domaines de la vie ; c’est également vivre dans l’Instant Présent, où les défis émergent, attestant de la nécessité perpétuelle de changement, d’évolution.

 .

Les différents plans de notre être des plus denses (physique, matériel) aux plus subtils (éthérique, astral, mental, spirituel) sont contagionnés par cette énergie intense d’Amour et l’intelligence devient l’intelligence du cœur, un trait d’union entre l’intellectualité rationalisant et la spiritualité, et ce afin que s’opère la fusion alchimique du grand œuvre imagée par la pierre philosophale ou l’accomplissement de l’Être intérieur en Soi spirituel, qui est l’étape ou le défi lancé à l’Homme actuel, dont Bouddha et Jésus Christ ont été les précurseurs, les prototypes si l'on veut.

.

Selon Rudolf Steiner, l’Homme a pour « mission » terrestre de descendre consciemment toujours plus en profondeur en Lui afin de devenir conscient de la moindre de ses cellules physiques. C’est une contagion de la totalité des différents corps de l’Homme, du plus spirituel au plus dense : son corps physique, par l’Amour mais en toute conscience.
.

.

.

[1] L’astrologie héliocentrique ou le secret du cœur, Robert Gouiran Cédra-Astralis 1990, p.13                 

 [2] L’Apocalypse de Jean, Rudolf Steiner, Editions Triades p.153 et 155         .

.


.

.


.

.

.

.

Fermer Fermer

Publié le 07/11/2017 13:10   | Tous les billets | Prévisualiser...   Imprimer...   | Haut


Commentaires

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Rubriques
Derniers billets
Derniers commentaires
Calendrier du blog
07-2018 Août 2018
L M M J V S D
    01 02 03 04 05
06 07 08 09 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    

 13377 visiteurs

 1 visiteur en ligne